🇸🇾SYRIE. Vice-ministre russe: « Plus de 40% de la zone de désescalade du...

🇸🇾SYRIE. Vice-ministre russe: « Plus de 40% de la zone de désescalade du sud-ouest syrien sont contrôlés par des terroristes »

900
1
SHARE

MamAfrika TV | Par Allain Jules

MOSCOU, Russie (00h00) – Le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergei Vershinin, a fait une déclaration importante signalant que l’alliance syro-irano-russe va traiter avec des groupes militants dans le sud de la Syrie en utilisant une option militaire.

Selon Vershinin, plus de 40% de la zone de désescalade du sud-ouest sont contrôlés par des terroristes. La déclaration justifie clairement une opération militaire de l’armée syrienne dans la région et intervient au milieu d’affrontements déjà en cours au sud-est de Daraa.

L’agence de presse russe TASS rapporte ( source ):

Plus de 40% de la zone de désescalade du sud-ouest de la Syrie sont toujours contrôlés par des groupes terroristes. Néanmoins, des pourparlers de cessez-le-feu sont en cours avec les groupes qui se distancient des terroristes, a déclaré lundi le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergei Vershinin, lors du débat du Conseil de sécurité des Nations unies sur la situation au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

« J’ai écouté attentivement et respectueusement tous ceux qui m’ont précédé, y compris les représentants estimés du Royaume-Uni et des Etats-Unis qui ont exprimé leur inquiétude quant à ce qui se passe dans la zone de désescalade du sud-ouest ». « Des pourparlers de cessez-le-feu sont en cours dans ce domaine avec les groupes d’opposition qui se distancient des terroristes. La guerre contre les terroristes continue.  »

« Cependant, nous regrettons de dire que plus de 40% du territoire de cette zone sont toujours contrôlés par Jabhat al-Nusra et les groupes de l’Etat islamique (tous deux déclarés illégaux en Russie en tant qu’organisations terroristes »). La Syrie doit être maintenue jusqu’à ce qu’ils soient complètement exterminés.  »

« La Russie, comme les autres nations garantes du processus d’Astana, a apporté une contribution très importante à la stabilisation de la situation en Syrie », a déclaré M. Vershinin. « Je voudrais souligner que la Russie est fermement attachée à ses responsabilités, y compris en ce qui concerne la cessation des opérations de combat. »

Il a souligné qu’il était temps de « se concentrer sur le processus politique négocié par les Nations Unies à Genève, pour lequel des efforts constructifs de tous les acteurs extérieurs seraient nécessaires ».

« Personne n’a fait plus pour arrêter les hostilités et faire tomber la violence en Syrie que la Russie et ses partenaires du processus d’Astana. Au moins, pas les pays qui aident les groupes armés illégaux, leur fournissant des armes et de l’argent « , a noté le diplomate russe. « Malgré leurs obligations, les Etats-Unis n’ont rien fait pour soutenir les efforts antiterroristes au cours de l’année qui s’est écoulée depuis l’établissement d’une zone de désescalade dans le sud-ouest de la Syrie ».

1 COMMENT

LEAVE A REPLY