🇸🇾SYRIE. Assad: « Les Syriens reconstruiront eux-mêmes leur pays après la guerre »

🇸🇾SYRIE. Assad: « Les Syriens reconstruiront eux-mêmes leur pays après la guerre »

1210
2
SHARE

MamAfrika TV | Par TASS

MAGADAN, 24 juin. / TASS /. La reconstruction de l’après-guerre en Syrie sera réalisée par les propres efforts du pays, a déclaré le président syrien Bashar al-Assad dans une interview accordée à Itogi Nedeli (Weekly Results) sur la chaîne de télévision NTV, dimanche.

« Malgré le fait que la guerre est en cours maintenant, nous avons assez de moyens pour restaurer le pays, nous sommes sûrs de cela », a déclaré Assad.

« Si nous n’avons pas d’argent, nous emprunterons à nos amis, aux Syriens qui vivent à l’étranger et à notre trésor, nous ne nous en préoccupons pas », a souligné Assad, notant que la reconstruction pourrait prendre plus de temps que prévu.

Selon Assad, de nombreuses entreprises européennes prévoient de gagner de l’argent sur la reconstruction de l’après-guerre en Syrie, qui pourrait coûter au moins 400 milliards de dollars.

« Quand les pays européens parlent d’aide à la reconstruction de la Syrie, ils réfléchissent à la façon de gagner de l’argent plutôt qu’à la manière d’aider la Syrie », a-t-il déclaré. « De nombreuses entreprises européennes entrent en contact avec nous et tentent d’ouvrir la porte à la Syrie pour leurs investissements ».

Société unie en Syrie

Il n’y a pas de guerre civile en Syrie, c’est une guerre contre les mercenaires et les terroristes, a souligné Assad.

« Il n’y a pas de guerre civile en Syrie parce qu’une guerre civile vient de conflits interreligieux, ethniques et autres, nous n’en avons pas en Syrie, où que vous alliez, y compris dans les régions contrôlées par le gouvernement, vous verrez toutes les strates de La société syrienne vivent côte à côte, pacifiquement, c’est le véritable état des choses « , a-t-il déclaré.

« Ce n’est pas le peuple syrien qui se tire dessus, ce sont des mercenaires et des terroristes », a-t-il souligné.

Selon le président syrien, le conflit n’a fait que consolider la société syrienne. La société diversifiée est devenue beaucoup plus consolidée qu’avant la guerre. « Nous avons appris la leçon « , a-t-il dit.

 » Nous avons consolidé la société. Nous n’avons aucun problème avec la consolidation. Nous pouvons dire que la Syrie est intégrale tant que son peuple est consolidé. « 

Réforme constitutionnelle

Une réforme constitutionnelle en Syrie dépend uniquement du choix du peuple syrien, a déclaré Assad.

« Toute réforme constitutionnelle n’a rien à voir avec le gouvernement, c’est une question du peuple syrien, si nous voulons des changements, un référendum national est nécessaire, si les gens soutiennent une nouvelle constitution dans un plébiscite, nous l’adopterons ». Il a ajouté que cela se produirait « non pas parce que les Nations Unies ou un État étranger le voulaient », mais seulement lorsque le peuple syrien prendrait cette décision. »

La constitution actuelle de la Syrie a été adoptée en février 2012 pour introduire un système multipartite. Bashar Assad, qui a obtenu 88% des voix lors des premières élections multipartites en Syrie en juin 2014, a pris le premier poste de président en vertu de la nouvelle constitution, bien qu’il s’agisse de son troisième mandat consécutif. Les États-Unis et l’Union européenne ont refusé de reconnaître ces élections comme légitimes et démocratiques.

TASS.

2 COMMENTS

  1. « Il n’y a pas de guerre civile en Syrie parce qu’une guerre civile vient de conflits interreligieux, ethniques et autres, nous n’en avons pas en Syrie, où que vous alliez, y compris dans les régions contrôlées par le gouvernement, vous verrez toutes les strates de La société syrienne vivent côte à côte, pacifiquement, c’est le véritable état des choses «

    « Ce n’est pas le peuple syrien qui se tire dessus, ce sont des mercenaires et des terroristes »
    …………………………………………………………………………………………………………………………
    Tout est dit dans ce passage. Longue vie au président Assad ainsi qu’au peuple résistant syrien et à l’Armée arabe syrienne.

  2. Plusieurs pays dont le Qatar, l’Arabie Saoudite, Israël et la Turquie, ont décidé de mettre le chaos en Syrie après qu’Assad a refusé leurs plans de gazoducs.

LEAVE A REPLY